Hommage à Pat Roach (1/2)

Pat Roach - 1937~2004

Pat Roach

Le 17 juillet 2004, nous apprenions avec tristesse le décès de Pat Roach, qui était notre invité d'honneur aux Collectors Rendez-vous en octobre 2003.



À cette occasion, pendant un week-end entier, l'acteur n'avait pas été avare en anecdotes de tournage, et nous avait même accordé une interview exclusive. Voici donc un dernier hommage à ce grand monsieur, sous la forme d'une courte biographie entremêlée d'anecdotes et d'interviews.

La carrière sportive

Patrick Roach est né le 19 Mai 1937 à Birmingham en Angleterre, où il fut élevé dans une famille modeste.

À 22 ans, il était déjà ceinture noire de judo, et avait également compris très tôt qu'il pourrait gagner quelques shillings, en boxant ou en luttant sur les champs de foire.

Il fut entraîné par Alf Kent et son premier combat professionnelle fut contre George Selko.

Pat a participé au British & European Heavyweight Wrestling Championship (championnat de lutte britannique et européenne des poids lourds). Il fut l'une des légendes de la lutte chez Colston Hall, à Bristol.

Jeune homme, Pat Roach fit un mémorable voyage en Inde, où il combattit le monsieur muscle local ; Dara Singh, devant un public de 100 000 personnes. Plus tard, il fut l'attraction annuelle du tournoi de lutte de Hanovre, où il fut sacré deux fois champion. Il a également obtenu de nombreux titres britanniques et d'Européen dans la catégorie Poids lourds.

En 1957, il se maria avec Doreen Harris dont il eut un fils, Mark.

Contre les conseils de professionnels, il décida de ne pas poursuivre sa carrière aux États-Unis. Son amour du Royaume-Uni, de ces habitants et de ces quatre saisons l'ont maintenu bien enraciné en Angleterre. Il a d'ailleurs ouvert son propre centre de remise en forme dans sa ville natale. Mais, cela ne l'a pas empêché d'être un grand voyageur.

Les débuts au cinéma

En 1970, Pat a obtenu son premier rôle au cinéma, mais sa prestation n'aura pas marqué les esprits. Il interprétait le rôle du videur à barbe rousse du Korova Milkbar dans A Clockwork Orange (Orange mécanique) de Stanley Kubrick. C'était juste un rôle de brute sans aucun dialogue. Mais, sa personnalité a sûrement impressionné Kubrick, car pour cette presque figuration, Pat était en concurrence avec cinq autres acteurs et il fut même rappelé par le maître pour Barry Lyndon, en 1975, son film suivant. Non seulement, cette fois, il avait des dialogues à déclamer, mais en plus, il avait aussi une scène de combat avec Ryan O'Neal.

En 1976, Pat Roach a auditionné pour le rôle de Darth Vader dans Star Wars (La Guerre des Étoiles). Le rôle est finalement revenu au bodybuilder David Prowse l'un de ses amis qui jouait également dans Orange mécanique.

Leurs carrières sont presque parallèles, Pat travaillera par la suite pour George Lucas autant de fois que David (les deux compères étaient réunis aux Collector's Rendez-vous 2003).

1981 - Les Aventuriers de l'Arche Perdue

Pat Roach fut choisi par Steven Spielberg pour interpréter le rôle du Sherpa qui devait combattre Indy dans le bar de Marion, en flammes.

Ce fut, pour Raiders of the Lost Ark (Les Aventuriers de l'Arche Perdue), sa première, mais aussi dernière scène tournée dans le studio Londonien d'Elstree. Dans cette scène, alors qu'il était en flammes, Harrison Ford devait lui casser une table en bois massif sur le dos.

Pat Roach : « nous avons fait plusieurs essais concluants, les tables se cassaient bien, et tout semblait bon. Mais, pendant la prise, la table ne s'est pas cassée, et en fait, Harrison Ford m'a assommé alors que je commençais à prendre feu ! Si tout s'était bien déroulé, j'étais censé attendre le plus longtemps possible avant de crier pour que le service de sécurité vienne m'éteindre, mais j'étais sans connaissance. Billy Horrigan (un cascadeur expérimenté qui a également doublé Pat Roach) s'est rendu compte de ce qui se passait, et il a couru sur le plateau pendant la prise pour éteindre le feu. Je lui dois la vie. »

Pat Roach : « après, avoir obtenu le rôle du Sherpa, Steven a indiqué à David Tomblin, "vous savez, ce type pourrait jouer le mécanicien." Il s'est adressé à moi et m'a dit, "vous parlez allemand ?" J'ai répondu rapidement une phrase en Allemand. Spielberg était interloqué : "Alors vous parlez vraiment allemand ?" Pat Roach : "j'ai répondu 'Ja' ". En fait c'était tout ce que je savais dire. »

Ces quelques mots ont suffi à Pat Roach pour obtenir le rôle d'Otto le mécanicien. Mais, avant de s'envoler pour la Tunisie, il a dû d'abord se faire raser le crâne.

Le saviez-vous ?

Pat Roach : « j'ai choisi un barbier de Birmingham, puis j'ai dû obtenir d'un policier local que je connaissais, un mot pour indiquer que c'était bien moi sur la photo de mon passeport ! »

Pat Roach : « Pendant le combat, les hélices étaient en permanence dans nos esprits. Elles étaient tout à fait dangereuses, elles auraient très bien pu nous découper en morceaux. En fait, nous combattions dans un style de boxe anglaise démodé, avec le bras gauche bien en avant*. Au fur et à mesure que je tournais autour de l'avion, je repliais le bras gauche, autrement, j'aurai eu la main coupée. Nous étions tous deux très préoccupés par cette menace, et tout en combattant, nous essayions de suivre le mouvement de l'avion. Je comptais sur Harrison pour me dire à quel moment tourner. La caméra était sur lui, il a dû le faire de telle sorte que cela ne se voit pas. C'était vraiment une épreuve. »

Pat Roach : « Notre grande vigilance mutuelle n'a pourtant pas suffi à prévenir l'accident d'Harrison, et la roue de l'avion lui est réellement passé sur la jambe alors qu'il était concentré à m'observer. »

* La garde classique dite "garde anglaise", se traduit par le poing et le pied gauches en avant. Le bras droit replié protége le foie avec son coude et le menton avec son poing.

1984 - Indiana Jones et Temple Maudit

Dans Indiana Jones and the Temple of Doom (Indiana Jones et le Temple Maudit), Pat interprétait le rôle de l'odieux chef des geôliers Thugs qui fouettait les enfants…

Pat Roach : « « Tom Smith a réalisé mon maquillage, et il était tellement réussi que lorsque j'ai tourné pour la première fois, l'un des Indiens du film m'a demandé, "d'où êtes-vous ?", et j'ai répondu "de Birmingham". Il a dit, "non, de quelle origine", et j'ai dit, "de Birmingham". Il a dit, "non, de quelle région de l'Inde êtes-vous originaire ?" C'est vous dire si le maquillage était bon ! »

Pat Roach : « il y avait une scène où je devais fouetter Harrison enchaîné à un rocher. Barbara Streisand est entrée habillée en cuir noir, et tandis qu'Harrison était entravé à la roche, elle m'a pris le fouet des mains et l'a fouetté ! Elle a dit, "ça, c'est pour Hanover Street (Guerre et Passion), le plus mauvais film que j'ai jamais vue !" Puis elle a continué à le fouetter, pour avoir gagné autant d'argent avec La Guerre des Étoiles. Puis, Carrie Fisher a fait irruption sur le plateau et s'est précipitée contre Harrison, faisant barrière de son corps pour le protéger des coups en criant, "non, non, non !" Enfin, ce fut au tour d'Irvin Kershner d'apparaissant aux côtés de Steven Spielberg pour le gronder : "C'est comme çà que vous tournez vos films ? Je ne tolérerai pas cela sur mon plateau !" Steven dit à Kersh, "sortez de mon plateau !". Ils ont filmé la scène, et je pense qu'ils l'ont envoyé à Hollywood. C'était vraiment hilarant. »

Le saviez-vous ?

Lors du Comicon 1983, Frank Marshall avait présenté quelques images du bêtisier d'Indiana Jones et le Temple Maudit. On y voyait notamment la scène évoquée par Pat Roach.

Restée depuis inédite, cette séquence était tombée dans l'oubli au point que certains commençaient à douter de son existence.
On trouvait ici et là quelques captures d'écran, malheureusement de mauvaise qualité. Fin 2010, cette vidéo est réapparue sur YouTube, mais il s'agit toujours d'un film amateur pris au Comicon 1983, donc de mauvaise qualité.


Voici les captures ainsi que les dialogues originaux :

Bottom of stairs, a biker clad small figure walks up toward camera A light is brought up(by a hand from off camera) ridiculously close to her face camera pulls back and pans left to reveal Harrison Ford/Indy tied up (the same way he is in Temple of Doom) (Harrison breathing heavily in anticipation of being whipped).

Barbra Streisand: " This is for 'Guns of Navarone!' " She cracks the whip against Harrison and he whinces

Barbra Streisand: " Guns of Navarone? No…"

Harrison Ford: " Force Ten from Navarone "

Bêtisier

Barbra Streisand: " For Force Ten…(laughs)… " cracks the whip against

Harrison Ford: " Ahhhh!! Ahhhh!! "

Barbra Streisand: " This is for…(pauses) Hanover Street!!! " cracks the whip against Harrison

Harrison Ford: screams

Barbra Streisand: " This is for all the money you are going to make on 'Return of the Jedi' ! " cracks the whip against Harrison

Harrison Ford: screams

Bêtisier

Just then a small " Thugee Guard " jumps in between Streisand and Ford

Harrison Ford: " Ahh…who's that??!! "

Guard pulls down veil to reveal Carrie Fisher

Carrie Fisher: " Someone who loves you! " Carrie kisses Harrison

Barbra Streisand: " You two. "

Bêtisier
Bêtisier
Bêtisier

Irvin Kershner walks into frame.

Irvin Kershner: " What the Hell is the matter with you? Steve! Come on! I don't believe one…word…you're saying! Now come on do it again… "

Bêtisier
Bêtisier
Bêtisier

Barbra Streisand: " Give…Give me a reason! "

Harrison Ford: " It's the dialouge!! "

Irvin Kershner: " Well…"

Harrison Ford: " …the DIALOUGE! "

Carrie Fisher: " Can I change lines?? "

Irvin Kershner: " Listen…" (he points at Carrie)

Carrie Fisher: " Yeah? "

Irvin Kershner: " I want you to believe what you are doing! "

Carrie Fisher: " Okay… "

Irvin Kershner: to Harrison " You call THAT shouting? You call THAT pain???!! "

Harrison Ford: " pfft… "

Irvin Kershner: to camera " Steve! How can you let him do THIS?? "

Harrison Ford: " Okay ready…ready. "

Carrie Fisher: " I'll be good, I promise. "

Harrison Ford: "Really hit me!! Really hit me this time!!!

Barbra Streisand: "Okay."

Harrison Ford:" Don't do it with such (pauses)…really hit me!! "

Streisand "whips" Harrison

Barbra Streisand: " I feel like a faggot… "

Pat Roach : « On peut imaginer qu'à ce jour Harrison Ford et moi avons échangé de nombreux coups. Nous nous sommes réellement frappés à plusieurs reprises, évidemment de façon involontaire. N'oubliez pas que nous combattions à poings nus ! Aussi, si vous frappez quelqu'un, ça fait mal aux articulations ou à la mâchoire et Harry est tout à fait "méchant" ! C'est une grande star, une personne adorable et je ne l'ai jamais entendu se plaindre. Sur Le Temple Maudit, il a eu ce terrible mal de dos, qui l'a obligé à partir se faire opérer. Quand il est revenu, il a continué le combat, et ne sait jamais plaint. »

Pat Roach : « Pendant une bagarre sur le tournage du Temple Maudit, Kate Capshaw a reçu, de manière accidentelle, un coup de bâton dans l'œil. Le lendemain, elle arborait un magnifique œil au beurre noir. Pour lui faire une petite blague, toute l'équipe s'est peint un œil au beurre noir, sauf moi. Plus exactement, mon œil était blanc, à cause de mon maquillage ! (rires) »

Pat Roach : « Je devais tourner une scène de combat avec Harrison dans un wagonnet. Ce dernier était tracté par un câble et montait sur une rampe. Pendant la scène, je devais grimper dedans pour combattre Harrison. Au moment de la prise, sous mon poids et à cause de l'inclinaison de la rampe, le wagonnet a basculé ! Nous avons tous les deux sautés de notre côté. Le problème c'est qu'en contre bas, il y avait des pelles et des pioches qui hérissaient le sol. Nous avons eu finalement beaucoup de chance de ne pas être blessé ».

1988 : Willow

En 1988, pour son troisième rôle pour George Lucas, il apparaît sous les traits du Général Kael, le méchant de Willow.


Dernière mise à jour le 28/05/2012

Copyright © 2003 - jones-jr.com | version 4.0 | Plan du site | Contact